Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2012

"L'ÊTRE ET LE NÉON", UNE AUTRE INITIATION AU CRÉALISME

Par Yann Moulier-Boutang Ancien élève de l'ENS, Yann Moulier-Boutang est professeur agrégé des universités en sciences économiques, et enseigne notamment à l’université de technologie de Compiègne. Il dirige la rédaction de la revue Multitudes, et a publié notamment Le Capitalisme cognitif, la nouvelle grande transformation(éditions Amsterdam, 2008).

Urbanité des réseaux sociaux

Je ne connaissais pas Luis de Miranda. Je n’avais pas lu ses livres, dont le catalogue est impressionnant.  C’est à travers quelques échanges sur Internet que nous sommes devenus « amis » virtuels. La force des liens faibles permet des rencontres qui auraient demandé beaucoup de temps et pas mal de chance. J’ai appris ainsi que Luis de Miranda est à la fois philosophe, écrivain, éditeur, tarabusté par notre contemporain, grand amateur de « créativité », ou plus exactement fermement décidé à donner un statut à cette notion qui est devenue, comme le « développement durable », un décor commode pour masquer un vide effarant de pensée.  Aussi, quand il m’a demandé d’écrire une préface pour son nouveau livre, j’ai dit oui, malgré les contraintes de temps (qui est heureusement dilatable, contrairement à ce que racontent ceux qui se lamentent sur le temps qui passe). Et je n’ai pas regretté le petit coup de folie d’inscrire son livre à la liste des choses à faire. Car ce petit livre est un bijou d’intelligence, de finesse, de culture qui prend un objet technique sans rechigner et le tourne et le retourne comme Heidegger nous avait appris à le faire avec les chaussures de Van Gogh.

Lire la suite ici

articles liés au livre :

Le salon littéraire

Magazine clés

 Interview de Luis de Miranda autour du livre (France culture) :
podcast

 

11:46 Publié dans Littérature, philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.